La Grande Crèmerie

20130312_193329

C’était dans l’optique de faire le combo Crèmerie et Grande Crèmerie, que je suis sortie – à nouveau – sous une tempête de neige, jusque dans le 6ème.

Arrivée à la Crèmerie avec cette antique façade de vieille boutique, c’est dans une cave à vins chaleureuse et boisée, contenant trois tables, que je me suis réfugiée pour me mettre au chaud et à l’aise hors de mes quatre couches. Un comptoir central où trône le patron des lieux et tout au tour, des étalages de bouteilles. Elles vont du sol au plafond. Une vraie mine d’or. Malheureusement pour moi, en début de semaine, le gong sonne à 20h. Je n’aurais eu le temps que de profiter du lieu tout à fait charmant avant de reprendre le froid, direction la Grande Crèmerie. C’est la même maison.

En remontant la rue Grégoire de Tours sur 300m environ, avant d’arriver à bon port, j’ai pris un malin plaisir à jouer avec la neige. C’est si rare, il faut en profiter.
C’est une grande baie vitrée qui vous permet d’admirer pleinement le décor intérieur qui vous fait face. Le lieu absolument superbe et rustico-chic annonce une ambiance chaleureuse et confortable. On se rue au chaud histoire de s’installer tranquillement à notre table. Le décor spacieux et boisé, à nouveau, est très paisible et calme. C’est agréable. Il y a comme une atmosphère de poulailler. on se surprend même à le sentir. Des assiettes old school avec de belles poulettes dessus – la volaille bien sûr – des abats jour et des chaises métalliques, une grande table effet atelier… Tout y est pour vous sortir d’une journée de bureau. Et on est bien, c’est vraiment joli.

Revenons à nos poulets moutons. De vieilles pochettes de vinyl nous sont mises entre les mains. Ce sont les menus. Intéressants. On peut en même temps connaître leurs goûts musicaux. Un coté viande/poisson, un coté fromage. Je crois que je vais me plaire ici. Puis une carte des vins triée par « terroir » avec des vins « nature ». Je vous confirme, on n’a pas du 100% naturel. Mais on a une belle carte. Et pour dire, il y a du Ferme Saint Martin, Beaumes de Venise, « Terres jaunes ». Si vous vous souvenez, c’est ce cru qui nous a émerveillé à la Buvette de Camille. Malheureusement, il n’est pas au verre et la bouteille est affichée à 56€. Hmmm… On part donc sur un premier verre. J’opte pour un rouge de la vallée du Rhône, la cuvée Saint Martin, Beaumes de Venise mais le « Costanci » (2011). On est sur le même domaine, mais rien à voir. Un vin doux, fruité, une belle couleur mais pas assez de caractère à mon goût. Avec le froid qu’il fait dehors, j’aurais aimé plus de chaleur. Mais ce n’est pas mal pour un premier verre. A ma droite, on cherche le réconfort et on choisit un muscat, vin de dessert. Une robe pêche très jolie, avec des reflets or. Au nez, on reste sur la même sensation tout comme au goût, de la pêche. Et bien présente. On peut faire du vin de pêche ? La faim se fait sentir. Une envie de fromages fait que l’on se doit de prendre du fromage, mais un peu de viande – sans charcuterie, please – peut être sympa. Après délibération, c’est sur une planche de boeuf « pastermo » (16€) et un assortiment de fromages (31€) – Gouda 24m, Conté 24m, Saint-Nectaire et Chèvre frais – que nous cédons. Les parts sont copieuses, dixit le serveur. Et bien, il n’a pas tord. Cela déborde de partout, et qu’est ce que c’est bon. Moi qui ai tendance à faire une moue à chaque assiette de fromages qu’on m’apporte, là, je suis ravie.
La viande – deux types de boeuf – est tendre, goûtue, coupée extrêmement fine. Elle fond limite directement sur la langue. Un vrai régal. Et les fromages, parfaits. Un deuxième verre se fait sentir. Mon acolyte reste sur son vin de dessert, moi, j’opte pour un Bourgueil, Pays de la Loire. Un goût doux, légèrement fruité. J’aurais aimé, encore, plus de caractère, mais malheureusement, ils n’ont pas de vins tanniques au verre.

C’est vraiment un endroit agréable pour se poser et discuter entre amis ou en tête à tête.

Ouvert du lundi au dimanche, 12h à 14h30 et de 18h30 à minuit
Fromage à 12€ la portion, 31€ l’assortiment
Assiette de viande de 12€ à 23€
Vin au verre entre 6€ et 8€
Réservation possible

La Grande Crèmerie
8, rue Grégoire de Tours
75006 Paris
Métro Odéon L4, L10

La Crèmerie
9, rue des Quatre Vents
75006 Paris
Métro Odéon L4, L10

Publicités