Chatomat

20130404_194146

Posé délicatement sur les pentes du XXème arrondissement, dans le quartier de Ménilmontant, le Chatomat est un petit restaurant plein de fraîcheur et de bonheur dans l’assiette.

Ce joli projet né en 2012 et pensé par Victor et Alice, le fameux quatre mains aux commandes, est une vraie réussite. Délicat, accueillant et charmant. Le menu proposé est composé de trois entrées et de trois plats au choix avec du fromage et des desserts. Un programme qui se cale sur les arrivées du jours, la saisonnalité et des produits frais. Je vous assure que même si le menu est court, il est difficile de faire un choix. On élimine donc un à un les aliments qui ne nous combleraient pas ce soir. Mais tâche rude à accomplir, croyez moi.

Le lieu est simple, avec une grande baie vitrée pour offrir de l’air, grandir l’espace et apporter cette petite touche moderne. Une seule pièce où cuisine et ervice trouvent leur place sans encombrement. A l’intérieur, on y loge à peine 25 personnes par service. Un mobilier en bois noir et des murs blancs. Épuré, zen, pas prise de tête. Pas de distraction de l’esprit pour profiter pleinement de la dégustation des plats et des vins. En parlant de ces derniers, la carte est belle et propose de belles bouteilles – Domaine des Millles Vignes Fitou Cadette 2010, Saint-Joseph 2011 de David Reynaud.

Ce soir là, c’était un peu gros craquage. Cela faisait tellement longtemps que je voulais découvrir cet endroit et à chaque fois, je devais annuler… Là, je ne pouvais pas louper l’occasion. On est donc parties sur entrée, plat, fromage et dessert, en partageant les deux derniers bien sûr. Tout commence par un amuse bouche léger, mélangeant différente texture de cru et de cuit, rafraîchissant et bon. Vite, vite la suite car mes papilles sautaient dans tous les sens. J’ai enchaîné par des ris. Et bien ma fois, c’était un vrai délice. Cuits parfaitement, pas de morceaux trop copieux qui sont parfois un peu écoeurant et comme pané pour offrir un peu de croquant et de sec à cet abat un peu gras. Les meilleurs que j’ai goûté jusqu’à présent, mais ceux de Sven Chartier en croûte de pignon de pain doivent être succulents. J’ai ensuite pris de l’épaule d’agneau et son bouillon relevé. Cela s’est suivi d’une assiette de tome de chèvre et un miel aux fruits secs, absolument merveilleux et un dessert, mousse de mascarpone, glace au thé vert et jus de fraise. Une touche finale fraîche  légère et qui vous donne tout de suite envie de recommencer, du début. Le tout était accompagné de verres de vin rouge, VDP des Collines Rhodaniennes 2010 de Stéphane Ogier (5€).

Soirée réussie ? Check. Appétit comblé ? Check. Gourmandise satisfaite ? Super check. Recommencer ? Grave !!!

Vous l’aurez compris, c’est une super adresse. Par contre, réservation obligatoire.

Ouvert du Mercredi au Samedi  le soir de 19h30 à 23h
Entrées autour de 8€, plats autour de 18€, fromage 10€ et desserts autour de 8€
Vins au verre entre 5 et 8€
Prix Fooding de la Meilleure Table 2012

Chatomat
6, rue Victor Letalle
75020 Paris
Métro Ménilmontant L2, Parmentier L3

Publicités