La Pointe du Groin

20130423_130052

Dans la quête du sandwich qui va ravir vos papilles et surtout vous changer des sandwiches habituels, nous sommes allés chercher le petit nouveau, un peu caché derrière l’église Saint-Vincent-de-Paul et dans un quartier qui bouge, Gare du Nord.
La Pointe du Groin, fraîchement ouvert et pas encore terminé, vous accueille simplement. Attention, pas d’écriteau visible, juste un graph sur le rideau métallique et une ardoise qui vous annonce les mets du jour, ou plutôt les sandwiches et formules du jour.
Mais pour ceux qui connaissent les établissement de Thierry Breton, à droite et à gauche, Chez Michel et Chez Casimir, vous ne serez pas dépaysés.

Comme l’annonce le nom de l’endroit, ici, on trouve du porc. De l’andouille, de l’épaule de porc – Peleta Angalica, porc venant d’Autriche si je ne me trompe pas – finement tranchées et glissées dans une ficelle délicatement cuite sur place avec une croûte croquante, une mie fine et légère. Là au moins, on peut dire que le pain est sacrément bon. Rien qu’avec du beurre à l’intérieur, on serait comblés. Mais ne vous inquiétez pas, il n’y a pas que du porc et heureusement pour moi. Il y a aussi un bun avec du saumon fumé et un sandwich ficelle végétarien. Tous sont accompagnés de roquette fraîche et de petits légumes. Le saumon c’est crème de fromage et roquette avec un petit bun pré-chauffé. Le végétarien est une association de carottes et choux rappées, tomates en rondelles, roquette avec une petite sauce afin d’assaisonner le tout. Pour les ficelles à l’andouille ou à l’épaule de porc, elles sont accompagnées de roquette et de beurre demi-sel. Les ingrédients sont bons mais le must reste quand même le pain qui est super bon. C’est vraiment leur signature. Et le tout, pour 4€. Un super sandwich à 4€. Moins cher que chez Paul, moins cher que la Brioche Doré et vraiment meilleur. Comme quoi, bien manger n’est pas forcément cher.

En plus l’endroit est très agréable. Un comptoir haut qui longe la cuisine et qui laisse une fenêtre ouverte sur les cuistots en action. Le patron partage avec les curieux son expérience, ses envies et pourquoi cet endroit. On découvre en fond de salle, une table posée sur des cartons, un piano poussiéreux avec des tabourets… Oui, ce n’est pas encore fini. Mais comme nous a dit le patron, « si on attend que ce soit fini pour ouvrir, on ouvrira jamais. » Et il n’a pas tord. Il y a aussi des grandes tables en bois à l’entrée pour se poser tranquillement et partager. Il y a aussi une fontaine d’eau pour les petites soifs. Le tout avec un air de boulangerie. Bah voila pourquoi il est si bon ce pain. On est sur une base de boulangerie qui a décidé de mettre un peu de coeur dans le pain et de ravir encore plus les gourmands et épicuriens qui viendront jusque là pour un sacré sandwich.

Sans oublier que le prix du sandwich est petit mais pour 2€ de plus vous avez droit à un dessert fait maison, également. Tartes aux fruits, sablés ou pain perdu avec son petit caramel. Yummy.
Personnellement, le sandwich m’a suffit mais je comprends que certains aimeront finir sur une touche sucrée.

Pour le soir, c’est une autre affaire. On part sur des hors d’oeuvre à partager au simple prix de 4€, toujours.
Et n’oubliez pas, même pour le petit déjeuner ils sont là. Du bon pain, c’est toute la journée.

Ouvert tous les jours de 8h à 2h.
Formule sandwich le midi à 6€ et le sandwich simple à 4€, dessert à 2€, le soir hors d’oeuvre à 4€,
Grande table, pas de réservation.

La Pointe du Groin
8, rue Belzunce
75010 Paris
Métro Poissonnière L7, Gare du Nord L4, L5

Publicités