Le Vide Gousset

20130429_120332

Sur cette petite place bien tranquille devant la basilique Notre-Dame-des-Victoires, juste derrière la place des Victoires, se trouve, à l’angle, le Vide Gosset. Repris par Lionel, l’ancien café-tabac-bar est devenu un bistro-café-comptoir décontracté. Un petit bistrot de quartier avec sa petite terrasse et son coin au calme. Des enfants jouent au ballon sur la place, les cloches résonnent et on est bien. On aurait quand même aimé quelques degrés de plus pour se prélasser en terrasse jusqu’à s’endormir au chaud, mais non. Pour la prochaine fois.

Le lieu est simple mais parcouru par des grandes vitres qui font rentrer la lumière de tous les cotés. C’est agréable. Un long comptoir en zinc où les habitués défilent pour un petit expresso-zinc. Comme quoi, les bonnes coutumes françaises ne se perdent pas. Pour ma part, c’est pour déjeuner avec ma meilleure amie que j’ai piqué cette adresse. Elle m’a toujours titillée le pied droit. Tout d’abord parce que le lieu est simplement sympathique mais aussi pour la terrasse et le calme. Il ya aussi cette superbe boulangerie, la porte d’à coté, qui vous réveille l’estomac juste par un petit regard sur les beaux pains.

On s’est donc posées une sur la banquette rouge-bordeau, l’autre sur la chaise en bois traditionnelle. Le patron nous accueille gentiment en nous déposant les cartes, une grande carafe d’eau – seigneur, c’est ce qu’il me fallait justement – et de mignons petits pains, tous différents et aux céréales. J’aime ce détail. On note la formule à 18€ pour entrée+plat ou plat+dessert. A ce qu’il parait le burger vaut le coup donc on ne perd pas de temps à regarder la carte, ce sera burger (16€). Pour mon amie, elle opte pour des pâtes arrabiata (14€), elle a raison. Le burger est servi ouvert avec du cheddar ou de l’emmental, avec une galette de pomme de terre et une salade. Il est pas mal mais on aurait apprécié un pain plus souple et moins présent – un peu trop de pain -. Mais bon, il ne restait plus rien dans l’assiette en partant, donc on ne peut rien dire. Pour le dessert, on s’est laissées tenter par le flan. Si vous êtes grand amateur de flan, vous n’allez pas vraiment l’apprécier car c’est plus une crème aux œufs cuite dans une pâte brisée, qu’un flan. Mais là aussi, elle a eu son sort.

Un petit bistrot de quartier où l’on croise des gens de passage, des habitués, des businessman d’à coté… Un bout de table bien rempli et une terrasse qui donne envie.

Ouvert du Lundi au Samedi de 7h à 23h
Menu du midi à 18€
Sandwiches envisageables
Café comptoir

Le Vide Gousset
1 Rue Vide Gousset
75002 Paris
Métro Bourse L3

Publicités