Kunitoraya

20130527_183644

Pour revenir sur l’histoire du mythe de Kunitoraya, le premier a été ouvert rue Sainte-Anne et a directement connu un franc succès. Plusieurs années après la file des amateurs de leurs Udon et plats japonais typiques ne cessait de s’allonger et les gens attendaient patiemment devant la porte que les places se libèrent. Par la suite, ils ont ouvert, rue Villedo, un Kunitoraya 2. Un cadre beaucoup plus moderne, des plats plus traditionnels et surtout une ambiance plus chique et moins cantine. Adieu les cheveux qui sentent le graillon. Bienvenue à la gastronomie japonaise pleine de grâce, de délicatesse et de finesse.

Récemment, nous avions noté que le Kunitoraya, temple de la cuisine japonaise de la rue Sainte-Anne avait fermé ses portes pour laisser la place à une autre maison de Udon. Mais pourquoi ? Ils étaient tout le temps complet. Étrange.
Et bien non, pas si étrange que ça car ils ambitionnaient de le ré-ouvrir sous une nouvelle image. Beaucoup plus similaire au 2, le nouveau Kunitoraya, sur une vague moderne, propose toujours leurs délicieux Udon mais avec une version un peu plus convivial, plus épurée et surtout beaucoup plus contemporain. La cantine, c’est vraiment fini.
En ce qui concerne leurs plats, on est sur une qualité, une rigueur et des saveurs remarquables.

Ce nouveau restaurant se trouve donc à 200 m de son cousin, sur la rue Villedo. Il est tout en longueur et assez étroit. Les grandes baies vitrées qui s’ouvrent, offrent une sensation d’espace indispensable. Au centre, et sur 60% du restaurant, une grande table d’hôtes avec, tout du long, des tabourets. Ne soyez pas pudiques, car en 10 min vous avez des gens à droite et à gauche. Et pour un 1er soir d’ouverture, c’est assez impressionnant. Plein en 30 min. Au plafond, de vieilles moulures se marient avec des railles métalliques pour les lampes. De l’autre coté des vitres, un mur en briques rouges absolument magnifique et qui donne un charme fou au lieu. Les autres 40% sont occupés par la cuisine. Clean, moderne, organisée.

En ce qui concerne la carte, si vous connaissiez son ancêtre, on reste sur des plats similaires : Udon. Chauds, froids, crevettes, porc, boeuf, tempura… Pour ma part, c’est sur les Tempura Moriawase (légumes-crevette), le Tentoji (omelette-crevette) et le Tororo-Udon (goemon) que j’ai craqué. Quelle régal !
Je n’ai pas osé me lâcher sur le saké mais mes voisins japonais se sont fait plaisir.

Vous l’aurez compris, ils viennent d’ouvrir et ils sont déjà plein, donc n’hésitez pas à passer et à vous arrêter.
NB : N’oubliez pas de jeter un coup d œil aux toilettes, elles sont magnifiques. :)

Ouvert de 12h30 à 23h en non-stop
Udon à partir de 10€, bol de riz à 4€
Bière Kirin à 4€
Formule déjeuner avec Udon et Onigiri

Kunitoraya
1, rue Villedo
75001 Paris
Métro Pyramides L7, L14

Publicités