Braisenville

20130614_132407

On sait, ce n’est plus une surprise que les quartiers du 9ème au 11ème, deviennent les nouveaux quartiers dynamiques où tout se passe.
Cette fois-ci, on s’est tranquillement posé au Braisenville. Pas du tout un nouveau né mais une table fort sympathique, surtout pour un déjeuner.

C’était un peu organisé au dernier moment, départ d’un ami pour New-York – il rentre à la maison après 6 mois en France, c’est trop court – donc on a voulu faire le tout un peu classe. Le Braisenville est une adresse qui me tentait et puis c’était pratique pour tout le monde.

Un cadre pop avec des lampes orange, des table hautes et basses, une salle au fond avec une grande banquette, des jambons suspendus… Une ambiance moderne et détendue. La contrainte, peu de temps et tellement de choses à se dire. Donc c’est parti, un coup d’oeil sur la carte, entrée-plat-dessert (19€) choisis, on se remet dans nos discussions.

On commence donc pas une salade de tomates anciennes-ricotta-cresson, suivi d’une pièce de boucher Black Angus-pommes de terre et pour terminer, un brownie. Pas emballée sur le dessert mais le reste était top.
Un bistrot fort sympathique où la qualité flirt agréablement avec les prix.

Ouvert le midi du lundi au vendredi, le soir du lundi au samedi
Faim de nuit, ouvert jusqu’à 23h30 du jeudi au samedi
Menu le midi, raciones/tapas le soir

Braisenville
36, rue Condorcet
75009 Paris
Métro Anvers L12, Cadet L7

Publicités