PasDeLoup au Cirque d’Hiver, Paris

995082_639806332805715_4510321592729946203_n

Ça y est, la déferlante des ouvertures d’automne est en marche. Le premier à se jeter à l’eau sur les bars à cocktails, Pasdeloup (on attend impatiemment Coperbay, Mabel, Le Syndicat, À la Française et bien d’autres).

Tout d’abord, ce nom, Pasdeloup. Tout bête, la place sur laquelle ils donnent, s’appelle PasDeLoup. Ah. Comme quoi on connaît bien mal notre ville. Pour la petite histoire, c’est un musicien qui fut vite agacé de l’aspect précieux et élitiste qui tournait autour de la musique classique et a passé son vivant à la démocratiser nous raconte Vincent. On n’est donc pas loin du beau projet monter par les frères Landais – Denis et Vincent- accompagné de la très très talentueuse Amanda Boucher que l’on a bien connu derrière les stations du Candelaria. Une démocratisation du cocktail avec des prix plus abordables que les bars d’hôtel (tendance déjà bien lancée à Paris depuis 2007 avec l’ouverture du tout premier bar clandestin, l’ECC – cf article de l’or en bars dans le Food Book #2 d’Omnivore, sortie en octobre).

Mais bon, qui dit ‘cocktail’ à Paris, dit une longue liste de bars désormais. Donc quel est la nouveauté, la surprise ? Pour le moment, je dirais que c’est le bonheur de retrouver Amanda et ses cocktails. A la carte – plutôt bien faite et originale – on retrouve des alcools infusés, des associations étonnantes, des goûts délicats, des équilibres parfaits et une déception rare.

Pour revenir au lieu, car c’est la que tout commence si vous n’êtes pas familier avec l’équipe, cela se passe en deux temps. Un nez qui donne sur la place avec une ouverture complète sur l’extérieur et une terrasse. Une cuisine ouverte, un comptoir, des tables. On entre par le bistrot. Tataki de bœuf, Salade de patate douce, bleu d’Auvergne et poires pochées, assiette de fruits de mer (entrées à moins de 10€, plats autour de 12€)…
Puis dans le fond, surélevé de quelques marchés, le bar à cocktails vous montre ses flancs. Bar en bois, étagères en tubes de cuivre, sièges en osier et peaux de bêtes, tabourets hauts en cuir, couleurs chaleureuses et douces dans un décor simple. Pourquoi plus ? On vient ici pour se délecter le palais pas les yeux. Pour cela vous pouvez aller dans les nombreux musées de Paris qui n’ont pas vu votre bouille depuis un petit moment.

Le bilan ? Laissons leur un peu de temps pour que le tempo soit parfait, ils n’ont que quelques heures mais cela s’annonce très bon pour la suite vu la qualité des cocktails et des assiettes que nous avons eu. Bravo.

NB1: une team 100% féminine derrière le bar, c’est peut être ça qui va faire la différence.
NB2: après quelques verres au bar, n’oubliez pas les 3 marchés que vous avez passées à l’aller, elles seront toujours la au retour. ;)

Cocktails à 12€, assiettes à partir de 7€ 
Pairings cocktail+bouchée très intéressants
Ouvert du mardi au samedi, de 18h à 2h
Terrasse

PasDeLoup
108, rue Amelot
75011 Paris
Métro Filles du Calvaire (L8), République (L3, L8,, L9, L11) 

Publicités