Whisky Live, 11 ans de Baril

20140929_145342

« Part des anges ». Marque ancrée du salon Whisky Live. Les vapeurs de whisky – et autres spiritueux – embaument toute la Maison de la Mutualité. Difficile de passer à travers mais rien de mieux pour se plonger dans l’ambiance. 11 ans de baril et toujours aussi intéressant. Une sélection plus épurée avec un focus sur les alcools vieillis en laissant de coté les assemblages. Un cœur fondant avec des régions marquantes – Irlande, Ecosse, Japon et US -, des micro-distilleries qui font vibrer (coup de cœur sur 1512 Spirits pour le design et l’histoire), des perles d’ailleurs qui rappellent que le monde est vaste et qu’en Bretagne, on fait du Whisky (Armorik). Mais dans cet or vieilli en fut aux couleurs ambrés aux multiples reflets et aux arômes exponentiels, s’inscrit aussi les rhums, armagnacs, cognacs, gins et autres liqueurs. De quoi perdre facilement la tête. Mais hors les liquides, ce salon est aussi un bassin de rencontre entre professionnels de la bouteille, du vieillissement, du shaking et du vidage de verre. Un bel assemblage de personnalités.

Salon mais pas que. C’est aussi la possibilité de déguster en avant première les cocktails – sélection de 4 recettes – des nouveaux bars Syndicat (Romain Le Mouellic et Sullivan Doh) et Mabel (Joseph Akhavan) qui verrons le jour sous les deux ou trois semaines à venir. Le bonheur de revoir ces bons barmen passer à nouveau dans la lumière. Une attente interminable qui voit bientôt sa fin. Ouf.
Mais c’est surtout le Mini Bar Monkey Soulder tenu par Tim Ward et Maxime Potfer qui a, haut la main, la médaille de la meilleure ambiance. Au top, toujours.

Une nouvelle année réussie. Rendez-vous dans un an.

Whisky Live
27/28/29 Septembre à la Maison de la Mutualité, Paris 5ème

Publicités