Izakaya SoMa, Paris

20140924_213209

La rue Saintonge, fort connue du coté nord pour son enfilade exotique du nouveau Gyoza bar, de la taqueria du Candelaria, des ampanadas de Classico et de la Table Ronde aux multiples toques. Mais au sud, rares sont les âmes qui s’y aventurent. Pourtant, tables et lieux tout autant exotiques, fleurissent. SoMa, nouveau né de l’air nippone parisienne – tendance fortement convoitée dernièrement – vient d’ouvrir son Izakaya. Assiettes délicates associant orient et occident, osant les goûts et les textures tels que le tempura de cervelle qui manque malheureusement d’un peu de finesse dans la panure mais qui se laisse fondre chaleureusement en bouche ou la salade de poulpe infusée au thé vert qui offre une mâche caoutchouteuse adoucie par des lamelles de concombre. Des ingrédients de saisons renversés, maîtrisés. Le bœuf mi-cuit avec une sauce ponzu en est l’exemple même. Une chaire tendre et humide, un goût prononcé sans être caché par cette sauce aux fortes tonalités asiatiques et relevées. Il est également agréable de voir la danse des couteaux sur le comptoir central permettant si l’affluence faible le permet d’échanger avec le chef, Sourasack Phongphet. Entre lecture de manga en plastron sur le bar ou dégustation de bière japonaise Asahi, l’attente des plats se fait tout en douceur. Moment agréable à passer en tête à tête pour un picorage partagé.

NB : SoMa est une ville dans la préfecture de Fukushima mais veut aussi dire, comme vous vous en doutez surement après NoMa, South Marais.

Ouvert du Mardi au Samedi, midi et soir
Compter ~50€ pour deux pour 4 plats et 2 boissons
Réservation conseillée

SoMa
13, rue Saintonge
75003 Paris
Métro Filles du Calvaire (L8), République

Publicités