Les caprices des Martyres, Paris

La mission était compliquée, faire le tour des bonnes adresses de pâtisseries de la rue des Martyres. Personne ayant une consommation de sucre et sucré très faible, la boulimie a pris le dessus et cela a été un craquage morfale inattendue. Il faut noter que la rue des Martyres est longue et que plus on monte, plus il y a de stops. Cela va de paire avec l’effort si, bien sûr, vous faites le challenge en partant d’en bas.

20150418_175243

Sébastien Gaudard
Ce ‘jeune’ pâtissier moderne dans son classicisme, redonne goût à des pâtisseries perdues telle que la Polonaise (brioche imbibée au rhum avec des raisins qui ont également macérés, coiffée d’une meringue italienne) par exemple. On note aussi son chou à la crème dont la pâte garde tout son croquant sans être sèche et le caramel sur le dessus est parfait sans être trop sucré. Il en est de même pour l’éclair au café. La tarte au citron à l’unité est une denrée rare tellement la demande est forte. la crème est un parfait équilibre entre acidité, légereté et sucre. Le tout avec un fond de tarte craquant. A tomber !
Il propose des confitures dont la figue et pêche de vigne sont à tester si vous êtes un amateur.

Du mardi au vendredi de 10h à 20h, samedi de 9h30 à 20h, dimanche de 9h30 à 19h
Sébastien Gaudard – La pâtisserie des Martyres – 22, rue des Martyres, Paris 9ème
http://www.sebastiengaudard.com

20150418_180653

Mesdemoiselles Madeleines
Ouvert il y bientôt 4 mois, cette petite boutique de 5m de long revisite la madeleine en gamme sucrée et salée. On est tombée sur Renée (tapenade d’olive noire, carotte et cumin), Andrée (double concentré de tomate et mozzarella), puis Maxime (framboise et rose), Appoline (pamplemousse et pistache) pour laquelle on a eu un coup de cœur, et pour finir, sur Prudence au chocolat avec son dôme de ganache chocolat et fruits secs. Des associations étonnantes et des goûts fins. En plus, le service et l’accueil sont remarquables ce qui fait que vous prenez vite place sur la vitrine en verre pour déguster les emplettes du jour. La discussion avec le tenancier est également très agréable.

Du mardi au dimanche, de 9h30 à 19h
Mesdemoiselles Madeleine – 37, rue des Martyres, Paris 9ème
www.mllesmadeleines.com

20150418_180929

Popelini
Le concept est simple, ici, on fait des choux, et tout est fait sur place. Une pâte fine croquante sans être sèche, une crème lisse et goûteuse, le tout chapeauté de couleurs au parfum. A l’unité à déguster en marchant avec sa petite serviette ou disposés à la queue-leu-leu dans une belle boite à emporter, à vous de choisir. Les plus gloutons additionneront les deux. De plus avec l’arrivée des fruits de saison les créations du jour sont fortement alléchantes : fraise des bois, orange sanguine, citron et fruit de la passion. Le choix tend vers l’acidité car le goût sucré est trop présent au palais pour les autres (ndlr), mais quel régal.

Chou à 2,20€ l’unité
Du mardi au samedi de 11h à 19h, dimanche de 10h à 15h

Popelini – 44, rue des Martyres, Paris 9ème
popelini.com

On trouve aussi les grands classiques fort connus du haut de la rue en commençant par Rose Bakery ou le coup de cœur reste quand même pour le carott cake et son frosting absolument sublime et le cadet, qui n’a pas encore un an si on regarde bien, mais qui fait parti du décor comme s’il avait été toujours là, le Café Marlette. Profiter de la terrasse pour bruncher ou simplement prendre un thé accompagné d’une pâtisserie maison, c’est un bonheur. Et puis, on oublie pas de repartir avec son kit pour reproduire le cake au citron, les cookies ou les pancakes à la maison. C’est tellement simple et bon !

Publicités