Heimat, Paris 1er

20151022_132103

Retiré pendant presque un an de la scène culinaire, Pierre Jancou est revenu avec Heimat, son nouveau bébé. Ce restaurateur qui transforme toute antre en restaurant tendance. En cuisine, après le départ en août dernier de Michele Farnesi – aujourd’hui à la tête de Dilia -, se tient Federico Azzolini, ancien sous-chef. Une enseigne allemande, Heimat, à la cuisine italienne. Un air suisse que le maître zurichois arbore avec fierté. Au menu, équilibre et assaisonnement s’accordent pour un fil rouge de l’entrée au dessert en passant par les étiquettes nature qui ne cessent de surprendre par leur qualité. Un palais du nature. Une trace que Pierre Jancou a bien ancré dans toutes ces adresses passées – Crèmerie, Racines, Vivant. Par curiosité, on saute sur la carte complète. Bonite de St Jean de Luz-navet-oignons et œuf parfait-épinard-lard de colonnata-parmesan en entrées, rigatoni alla gricia et lotte-topinambour-radicchi en plats. En dessert, bataille de caractère. La douceur est portée par le coing confit avec une crème vanille-arlette-fleur d’oranger, le punch et la force s’associent sur le chocolat-citron. Un chocolat intense et dense sur une tarte chocolat qui enrobe la bouche en saturant les senseurs. L’acidité du citron punchy dégusté séparément, est le seul goût qui peut casser la couche chocolatée pour stimuler le palais. Une association qui bouleverse et marque mais qui annihile les sensations précédentes. Une cuisine jeune et créative à débordements.

Ouvert le midi du Mercredi au Vendredi, le soir du Mardi à Samedi
Menu du midi à 26 ou 34€
Le soir à la carte à 34-55€
Verre de vin à partir de 8€

Heimat
37, rue de Montpensier, Paris 1er
Métro Palais Royal-Musée du Louvre (L1)

Publicités