Hai Kai, Paris

2016-02-01 20.30.36

Amélie Darvas, un parcours discret bien que remarquable. Un passage à l’Ami Jean, au Bristol et désormais à la tête d’un restaurant qui attire tout Paris, Haï Kai. Un long comptoir-cuisine en contre bas au fond du restaurant sur céramique géométrique colorée. Tables en bois, chaises de bistrot et cadres qui flirtent avec des étalages de bouteilles. Installé sur une banquette peuplée de coussins aux tissus délicatement choisis pour sublimer le décor sobre, menu en mains, l’hésitation balance entre « carte blanche » aux feelings du chef ou à la carte. Choix habituel du premier pour les duos amourachés et second pour des tables plus nombreuses. Un menu fin aux associations étonnantes pour une production limitée aux origines uniquement maraîchères. Chinchard de la nuit-persil-capucine, Seiche de ligne-tandoori-lait de chèvre-citron Meyer confit, Pigeon-crème fraîche brûlée-endives-cannelle et pour terminer le tout, la fameuse brioche maison façon pain perdu. Une maîtrise parfaite des cuissons, une créativité saillante sur les associations de goûts et des assaisonnements justes. Pour les vins, la carte est très belle avec des maîtres tel que Erik Rosdahl et ses vins en jarres. Cependant, les prix ne sont pas aussi plaisants. Un petit nombre de vins en dessous de 40€ et après montez de 5 en 5.

Ouvert du Mardi au Samedi, midi et soir
Menu midi de 22 à 27€, carte blanche à 60€ et à la carte entre 30 et 60€
Réservation conseillée

Hai Kai
104, Quai de Jemmapes, Paris 10ème
Métros Jacques Bonsergent (L5), Gare de l’Est (L4, L5)
09 81 99 98 88
www.haikai.fr

Publicités